Call us toll free: 514-559-0479
Best WP Theme Ever!
Call us toll free: 514-559-0479

Point de vue – 2

Nouvelles Hotel Nexus

 

Un couple de techniciens martiens, des mécaniciens d’entretien, discutent autour d’un pichet de liqueur de glucose au bar de l’Hôtel Nexus. La conversation prend rapidement un tour plus tendu alors que des nouvelles de l’embargo apparaissent sur l’écran mural du bar.

Martien : »Ils auraient dû leur donner quelque chose, aux mineurs de Vesta, une concession, n’importe quoi. Tout ça c’est de la faute d’Alpha-Solaris. Ils nous font tous mal paraître j’te dis. La République est encore prise à ramasser la merde pour eux…’’

Martienne : ‘’C’est du n’importe quoi! Pour ce que j’en sais, c’est les mineurs de Vesta qui ont refusé de demander de l’aide quand leurs systèmes de survie ont lâché. Encore une histoire de Ceinturiens qui pensent qu’ils peuvent improviser au lieu de faire les choses comme il faut. La tragédie c’est que des gens continuent de penser que Mars a quelque chose à voir avec ça. C’était un accident et une tragique erreur de jugement par des syndicalistes mal préparés.’’

Martien: ‘’Même si c’était vrai, et je suis pas le seul à en douter, tout ça aurait pu être résolu avec une augmentation de quoi…3% d’oxygène et 10% sur la ration d’eau? La Ceinture à raison d’être en colère… J’espère juste qu’on puisse revenir sur Mars avant que ça déraille.’’

Martienne: ‘’Tu veux dire avant qu’on se fasse servir une dose de vide spatial par des ‘pauvres victimes opprimées’? T’as vu comme moi ce qu’ils font aux Martiens sur Cérès et dans les gros astéroïdes. Ces gens-là sont alimentés par la vengeance, ce sont des brutes et des anarchistes, rien de plus. Ils vont tout foutre à terre et réaliser trop tard leur erreur. T’as raison dans le fond, le RIM va probablement devoir venir gérer ce bordel.’’

Martien: ‘’Parles moins fort! Ce n’est pas des trucs à dire. Une invasion, sérieux? C’est ça ta solution?’’

Martienne: ‘’Une pacification. Juste assez pour être certain que la Ceinture est stable et qu’on en a fini avec ses crises d’adolescence. Ils vont bien finir par comprendre que c’est dans leur intérêt de jouer le jeu. Éventuellement les choses vont se placer…’’

L’homme soupire et prend une grosse gorgée de liqueur de glucose, tandis que sa camarade croise les bras et regarde nerveusement l’écran, où les nouvelles sur la durée de l’embargo continuent d’être peu optimistes.

Leave a Comment!

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *