Call us toll free: 514-559-0479
Best WP Theme Ever!
Call us toll free: 514-559-0479

Hotel Nexus – GN virtuel 2021

L'activité est reportée!

Hotel Nexus se transforme et se déroulera cet automne en présentiel; plus de détails à venir!
Présentation
Hôtel Nexus se veut une activité virtuelle de type GN intérieur ou « Live » se déroulant en plusieurs scénarios de quelques heures. Vous y incarnerez des personnages employés et clients d’un hôtel sur une station spatiale prise dans les tumultes de l’embargo ceinturien en 2235. Votre groupe se trouvera divisé par des allégeances et des préoccupations conflictuelles, mais uni dans son désir de survivre cette situation de crise. Dans la tradition d’Horizon, Hotel Nexus proposera de multiples trames concurrentes et des objectifs à atteindre à travers la coopération, des négociations tendues et des secrets à dévoiler.

Cette activité est entièrement distincte de notre activité principale. C’est donc l’occasion parfaite d’incarner des personnages différents et d’explorer notre univers plus en profondeur. Le système de jeu sera hautement simplifié pour cet événement, avec des fiches purement narratives et un système d’actions minimalistes permettant aux personnages d’affecter les événements du scénario suivant.

Grâce à la plateforme GatherTown, nous prévoyons une activité accueillant de 20 à 60 participant-e-s, lesquels pourront déplacer leur avatar dans des salles virtuelles et échanger facilement en petits groupes. L’environnement de GatherTown, qui permet d’éviter la lourdeur d’avoir à naviguer de multiples salons ou d’être confronté-e-s aux limites de participant-e-s d’un seul appel vidéo, permettra une fluidité dans les interactions comparable à celle d’un GN.
L'Activité
Dates : Samedi 19 juin, 17 juillet et 14 août 2021
Durée : 19h à (environ) 23h
Coût : 15$
Nombre de places : 60

Décorum : Nous vous encourageons à vous costumer et à opter pour un fond neutre derrière votre caméra (la plateforme que nous utilisons n’offre malheureusement pas la possibilité de masquer votre arrière-plan). Par contre, rien de tout ceci n’est obligatoire et vous serez les bienvenu-e-s à l’activité peu importe votre habillement ou votre décor.


Système de jeu

Le système ultra-simplifié de Hotel Nexus permettra aux joueur.euse.s de se concentrer sur les trames narratives en jeuainsi que sur leurs interactions avec les autres participant-e-s. L’objectif derrière ce système est de permettre la plus grande fluidité possible malgré la distance virtuelle! Voici les deux éléments principaux du système de jeu :
  • 1 vote par événement: À la fin de chaque soirée, les participant-e-s se prononceront individuellement au sujet de l’enjeu principal de l’événement par le biais d’un vote. Les résultats de ce vote seront publics.

  • 1 point d'action par événement: Chaque participant-e dispose d’un point représentant une ressource quelconque (temps, influence, argent, ressource) qui peut être "donnée" à un PNJ pour aider ce dernier dans une quête. La manière dont ces points d’action seront dépensés demeurera confidentiel.

Ces deux ressources ne sont pas cumulables et se renouvellent à chaque événement.

Inscription

Pour vous inscrire, vous devez :
1 - Réserver votre place en achetant votre billet.
2 - Remplir votre fiche de personnage au plus tard 4 jours avant l’activité. La limite pour le premier jeu est à 23h59 le lundi 14 juin.

Les inscriptions sont ouvertes!

Rejoignez-nous sur le Discord
Pour toute question ou commentaire, n’hésitez pas à nous contacter au hotelnexus@coegn.org

Nouvelles d`Hotel Nexus

07 Juin 2021
Comments: 0

Point de vue – 2

Nouvelles Hotel Nexus

 

Un couple de techniciens martiens, des mécaniciens d’entretien, discutent autour d’un pichet de liqueur de glucose au bar de l’Hôtel Nexus. La conversation prend rapidement un tour plus tendu alors que des nouvelles de l’embargo apparaissent sur l’écran mural du bar.

Martien : »Ils auraient dû leur donner quelque chose, aux mineurs de Vesta, une concession, n’importe quoi. Tout ça c’est de la faute d’Alpha-Solaris. Ils nous font tous mal paraître j’te dis. La République est encore prise à ramasser la merde pour eux…’’

Martienne : ‘’C’est du n’importe quoi! Pour ce que j’en sais, c’est les mineurs de Vesta qui ont refusé de demander de l’aide quand leurs systèmes de survie ont lâché. Encore une histoire de Ceinturiens qui pensent qu’ils peuvent improviser au lieu de faire les choses comme il faut. La tragédie c’est que des gens continuent de penser que Mars a quelque chose à voir avec ça. C’était un accident et une tragique erreur de jugement par des syndicalistes mal préparés.’’

Martien: ‘’Même si c’était vrai, et je suis pas le seul à en douter, tout ça aurait pu être résolu avec une augmentation de quoi…3% d’oxygène et 10% sur la ration d’eau? La Ceinture à raison d’être en colère… J’espère juste qu’on puisse revenir sur Mars avant que ça déraille.’’

Martienne: ‘’Tu veux dire avant qu’on se fasse servir une dose de vide spatial par des ‘pauvres victimes opprimées’? T’as vu comme moi ce qu’ils font aux Martiens sur Cérès et dans les gros astéroïdes. Ces gens-là sont alimentés par la vengeance, ce sont des brutes et des anarchistes, rien de plus. Ils vont tout foutre à terre et réaliser trop tard leur erreur. T’as raison dans le fond, le RIM va probablement devoir venir gérer ce bordel.’’

Martien: ‘’Parles moins fort! Ce n’est pas des trucs à dire. Une invasion, sérieux? C’est ça ta solution?’’

Martienne: ‘’Une pacification. Juste assez pour être certain que la Ceinture est stable et qu’on en a fini avec ses crises d’adolescence. Ils vont bien finir par comprendre que c’est dans leur intérêt de jouer le jeu. Éventuellement les choses vont se placer…’’

L’homme soupire et prend une grosse gorgée de liqueur de glucose, tandis que sa camarade croise les bras et regarde nerveusement l’écran, où les nouvelles sur la durée de l’embargo continuent d’être peu optimistes.


21 Mai 2021
Comments: 0

Point de vue – 1

Nouvelles Hotel Nexus

 

Un homme en complet corporatif fait les cent pas dans un corridor de l’Hôtel Nexus, chuchotant agressivement dans son oreillette de télécommunication Extranet. Il semble bouger de façon titubante, manquant clairement d’expérience en faible gravité.

’Non non non. Ne vend rien! C’est pas vrai qu’une bande de Ceinturiens avec un complexe du martyr vont couler nos investissements avec un embargo à la con. Sérieux écoutes moi! Kathy bordel, désactive ta foutue IA financière deux secondes et écoutes moi! Vas-tu vraiment faire plus confiance à une machine qu’à ton propre frère?’’

L’homme repose son visage entre ses mains, lâchant un profond soupir de frustration.

‘’Je me fiche du nombre de calculs à la seconde qu’elle peut faire! Si on endure jusqu’à ce que Mars se fâche pour de vrai, on va récupérer notre minerais et nos crédits. Je te jure, les mineurs vont rentrer dans les rangs, ou bien ils vont se faire remplacer par des androïdes. Ils n’auront pas le choix! Je viens de rencontrer un gars de chez Alpha-Solaris, il m’a dit qu’ils ont des nouveaux modèles vraiment fiables qui arrivent… Quoi? …

En Antarctique? T’es folle! Non non non, Kathy, après tout ce qu’on a sacrifié pour investir ici tu vas retourner miner des miettes là bas?’’

Un long silence s’étire, tandis que l’homme se tient finalement immobile, en train de lire des données financières envoyées par ses lunettes de réalité augmentée. Il enlève ses lunettes et soupire, cette fois avec une lourdeur plus émotive.

‘’ Oui… Je comprends… Tu sais que Nat ne pourra pas me suivre, non? La gravité va le détruire là bas. J’aimerais juste tellement que ça marche ici. Je ne peux pas retourner sur Terre, tu le sais, pas sans lui. Écoutes, laisses-moi juste quelques jours. Je vais voir ce que je peux faire pour aider à ce que nos crédits nous reviennent. Je ne vais pas laisser une poignée d’ouvriers ratés traîner toute la Ceinture à sa ruine, pas avec Nat et moi dans le tableau.’’

L’homme met fin à sa conversation et fixe avec haine un graffiti de gréviste sur un mur de la station: ‘’Liberté pour la Ceinture’’ Ces militants miteux ont même fait une faute d’orthographe. Pathétique.